27 février 2014 |

Marie BOURSIER, professeur de Management au Lycée Alcide d’Orbigny de BOUAYE nous a fait une belle surprise !

Sujet bac CHRONO Flex

Nous découvrons alors incrédules que notre démarche est reprise par l'Education Nationale.
Tous les espoirs sont donc permis pour le futur.

Vous aimerez aussi

2 réponses à “CHRONO Flex sujet de BAC en 2013”

  1. Laurent LASOULIA dit :

    Intéressant, mais, comme souvent, les termes utilisés sont orientés…

    Ainsi : « on oppose hiérarchie et liberté des salariés » dès la première phrase. Si la hiérarchie est nulle, alors oui pour les équipes s’est un manque de liberté empêtrés dans des normes et des consignes incohérentes et souvent injustes. Mais si la hiérarchie est efficace et visionnaire, au contraire c’est un booster !

    Bref, le problème n’est pas la hiérarchie, mais bien ceux qui la constitue.

    L’absence de hiérarchie s’appelle l’anarchie, et cela n’a jamais fonctionné…

    Ensuite, et pour faire court ! Il est dit à la fin « le patron est frein ». Oui, si le patron est mauvais… J’ai connu dans ma carrière un patron très autoritaire mais vraiment bon, intellectuellement redoutable, et très juste dans ses décisions. Nous l’aurions suivi jusqu’en enfer, et nous avons battu la concurrence, alors 4 fois plus grosse que notre entreprise (notre concurrent a déposer le bilan au bout de 5 ans, environ 50% de ses clients étaient passés chez nous), parce que notre chef était devant et savait où nous allions…

    Je ne connais pas, malheureusement, le fonctionnement de votre entreprise, mais je suppose que votre démarche vient d’un choix personnel (vous avez donc bien imposé un mode de fonctionnement auquel vous croyez en qualité de responsable !), et semble réussir à votre entreprise, tant mieux ! Mais attention, cela ne peut pas être le cas pour tout le monde. Le système hiérarchique classique a donné d’excellent résultat, les meilleurs du monde (cf. toute les multinationales).

    Mais au-delà des beaux discours, il faut être conscient que vous n’avez pas remplacé la hiérarchie, mais simplement déplacée.
    Votre mode de fonctionnement se retrouve dans de très nombreuses PME, où les salariés jouissent d’une grande autonomie, mais souhaitent aussi être certain que le « chef » est bien aux commandes et qu’il sait où va l’entreprise. idem pour notre pays…

    Cdt,

    • Alexandre dit :

      Bonjour Laurent,

      Merci pour votre message.
      Sans faire de prosélytisme, et sans jamais vouloir faire autre chose que partager notre parcours, j’ai un immense espoir.
      L’espoir qu’un jour ce type d’expérience bouscule les idées reçues, l’espoir de voir se fissurer un jour les préceptes de notre ami Taylor.
      Bien sur, nous lui devons le niveau de vie « matériel » dont nous disposons dans les pays occidentaux.
      Pensez-vous cependant que cette organisation (qui a moins de 200 ans à l’échelle de l’humanité) ne peut-être remis en cause ?

      Bien à vous
      Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *