29 avril 2016 |

Aujourd’hui, on s’intéresse à « comment je peux faire ma petite libération au sein de mon équipe ? »

Par ailleurs, n’hésitez pas à mettre dans les commentaires des thématiques que vous voudriez qu’on aborde à propos de la libération !

Vous aimerez aussi

6 réponses à “Comment faire ma petite libération ?”

  1. Gurcel dit :

    Libéré: un mot qui a lui seul apparaît comme une sorte de quête du graal!
    Faire tomber les barrières physiques psychologiques… Le champs de tous les possibles… Mais…: sans provocation aucune: peut on être prêt à la liberté? Pour l entreprise est xe souhaitable ? Et et.. Pour le.collaborateur, le salarie… : io va falloir définir derreire des mots enivrants ce qye cela veut dire.. Dessiner, donner un cadre (paradoxal ?) a cette sacro sainte liberté / entreprise libérée: cela veut il dire que les dirigeants sont dépassés ? Qu ils n ont plus les compétences ni les approches, ni les business models adéquats qui les ont hissés vers un succès… aujourdhui au pire mis à mal et au mieux fragilisé? L’édifice s écroulé.. Et toutes les valeurs passées explosent. U’mne nelle economie sans cesse renouvelée non pérenne est la seule clé d une survivance ? Il est urgent de définir même à titre expérimental ce qu est une entreprise luberre et en quii et comment une entreprise classique peut avoir une autre race de collaborateurs libérés.. Plus d autonomie, des micro entrepreneurs. Des micro start upers… Salariés: ça se prepare avec un.plan d action opérationnel: rh métiers… Quels seront leurs nvx kpis ? comment seront ils valorisés ds l entreprise? On commence à mettr El salaire en 3 e ou 4 e position. C est quoi ce leurre ? On rêve ? Les factures les crédits lz vie.. Elle se paie à base de metre etzlon QVT ??… 😉

    • Alexandre GERARD dit :

      Bonjour,
      Pour tenter de répondre à votre question nous aimons nous référez à ce texte d’isaac GETZ :

      Une Entreprise Libérée est une entreprise dont les salariés, dans la majorité, sont complètement libres et responsables d’entreprendre toute action qu’eux-mêmes — pas leurs chefs ou les procédures — décident comme les meilleures pour la vision de leur entreprise.

      Le Leader libérateur est un patron d’une entreprise ou d’une filiale qui s’est engagé dans la démarche de la libération par l’élaboration de la vision-rêve partagée et la création de l’environnement organisationnel qui satisfait les besoins universels des salariés : l’égalité intrinsèque, la réalisation de soi et l’auto-direction.

      Il ne s’agit donc pas ni d’un modèle, ni d’une méthode de son application, mais de l’articulation par le leader libérateur de la philosophie de l’entreprise libérée dans le contexte culturel hérité de l’entreprise, c’est-à-dire, de la co-création avec tous les salariés.

      Bien à vous
      Alexandre

  2. Motti Christine dit :

    Bonjour,
    La question que l’on me pose souvent aujourd’hui dans les entreprises qui commencent à réfléchir à l’idée de se libérer concerne l’entretien annuel d’évaluation ou d’appréciation. Que conseilleriez-vous pour commencer à faire évoluer les pratiques dans ce domaine ?

  3. Cristina dit :

    Bonjour
    Excelent format pour ces vidéos. Bravo!
    Lors des échanges sur le sujet de l’entreprise libérée avec une partie de mes collègues, quelques questions se sont posées très vite: comment se font les arbitrages ? Comment est géré le budget ? Quelle réaction potentielle à atteindre de la part des syndicats de l’entreprise face à cette responsabilisation des salariés ?
    Merci pour vos réponses éventuellement illustrés.
    Bien à vous
    Cristina

    • Alexandre GERARD dit :

      Bonjour Cristina,
      Merci pour votre message.
      Nous tenterons de proposer un regard sur ces questions lors des prochaines semaines,
      Bien à vous
      Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *