10 septembre 2015 |

Nous avons eu le plaisir de recevoir dans nos locaux Laurent Kramer, journaliste pour France inter ! Le podcast entier est à réécouter sur

 

 

Vous aimerez aussi

3 réponses à “[Podcast ] : Libérée, délivré ? La nouvelle organisation.”

  1. charlotte dit :

    Alexandre Gérard appelé par le journaliste « Alexandre Géraud… »

  2. Didier Péraldo dit :

    Alexandre,
    J’ai assisté le 14 septembre 2015, à une conférence aux Arts et Métiers dont l’intitulé était : entreprises libérées, mythe ou réalité.
    Un représentant de Poult parlait de big bang et cela résonnait avec l’idée du grand saut en parachute auquel tu fais souvent allusion.
    Un représentant d’une autre entreprise dite responsabilisante parlait lui, d’ambition plus modeste et cela ne faisait pas rêver. A l’écouter et à le voir, je me disais que la force de l’ambition collective doit atteindre un niveau d’intensité suffisamment élevé pour pouvoir pousser l’entreprise vers un changement disruptif salvateur. ( 1+1 =11 sur une échelle de 10 !!!)
    Et c’est peut être la différence qui fait la différence dans les entreprises libérées : la force de l’énergie initiale dégagée par le big bang.
    Et Même si je perçois aujourd’hui un certain niveau de maturité, notamment dans l’aventure de Favi, de Poult et peut être aussi de Chronoflex, et si l’énergie chaotique du départ fait place aujourd’hui à l’idée d’une énergie synchrone, le leadership tournant, le principe de cooptation des team leaders, la réaffirmation quotidienne de la vision partagée……semblent constituer les nutriments du terreau fertile pour conserver l’énergie suffisante pour ne pas revenir en arrière.
    Dès lors, de la même maniére que la confiance a priori, le big bang est certainement un dénominateur commun entre toutes les expériences d’entreprises libérées.

  3. Alexandre GERARD dit :

    Merci pour ton retour Didier 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *