30 avril 2018 |

Alexandre Gérard s’est rendu dans une école démocratique à Paris début avril dans le cadre des « Vis mon Job » du groupe inov-On ! Le concept de cette expérience atypique est de vivre, le temps d’une journée, dans la peau de quelqu’un d’autre pour y découvrir son métier, ses journées, son quotidien.

Son témoignage


« J’ai eu le plaisir jeudi dernier de réaliser un « Vis mon Job » un peu spécial. David et tous les membres de l’école démocratique de Paris m’ont accueilli pour une immersion dans leur environnement.
Ces 50 « membres » dont 4 adultes, développent l’apprentissage du vivre ensemble. Chaque enfant va prendre du temps pour nourrir, creuser, approfondir les sujets qui l’intéressent sans autre contrainte que le respect des autres enfants.

Ici pas de classes, les enfants vivent ensemble de 4 à 18 ans. Ils échangent, apprennent, découvrent, jouent, lisent, rencontrent (…) en toute liberté car ici le cadre est simple :

    • pas d’horaires (même si 6 heures/jour de présence sont obligatoires)
    • pas de classes
    • pas de notations
    • pas de devoirs

Par contre : 

    • un règlement accepté de tous et enrichi collectivement régulièrement pour améliorer le vivre ensemble,
    • des groupes de travail animés par des responsables,
    • un conseil d’école ouvert aux désignés (par roulement) ainsi qu’aux volontaires,
    • un conseil de justice autogéré pour régler les griefs du quotidien (un vol de bonbon, une insulte, le non rangement…). Pas de rôle moralisateur, on réduit simplement l’espace de liberté temporairement du fautif.

Je n’ai jamais vu une « école » qui incarnait autant les valeurs de la république : Liberté, Egalité, Fraternité, qui s’affichent fièrement sur le fronton de l’école.
J’y ai rencontré des enfants libres, curieux, à l’aise dans l’échange avec les adultes, heureux et ouverts.

Ces enfants, déconditionnés de notre culture pyramidale, déresponsabilisante, orientée vers la performance individuelle, seront très à l’aise dans les organisations de demain que certains d’entre nous appellent les Entreprises Libérées.

Merci à tous pour ces échanges,
Merci pour toutes ces étoiles que beaucoup d’entre vous portaient dans les yeux ! »

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *