28 février 2018 |

Un projet original pour le collège Saint-Raphaël de Nantes.

Depuis deux ans, le collège privée Saint-Raphael du centre ville de Nantes sort des normes avec un projet original. Effectivement, le collège change de pédagogie. Désormais, les élèves suivent les cours en fonction de leurs besoins. Aujourd’hui, plus de classes ni de notes mais des groupes de compétences et pour accompagner l’apprentissage une grille qui évalue les collégiens.

 

La directrice, Viviane Henry nous explique son nouveau mode de fonctionnement :  “Notre établissement propose un projet unique en Loire-Atlantique; projet qui s’est matérialisé au moment de la réforme du collège. Dorénavant, nous travaillons en fonction des besoins des élèves. Nous avons ainsi supprimé les symboles qui conditionnent traditionnellement les journées des collégiens – comme les notes par exemple. Nous nous focalisons sur la personne en fonctionnant par groupes de besoins dans les trois pôles que sont la littérature, les sciences ainsi que les activités artistiques et sportives. Désormais, c’est le rythme de l’enfant qui crée son parcours : le cycle 4 (de la 5e à la 3e ) peut ainsi s’effectuer en deux ou trois ans… »

 

mathematics-2640219_640

 

Ensuite, la directrice explique la méthode adoptée et les caractéristiques de l’établissement : “Concrètement, le collège Saint-Raphaël compte 200 élèves répartis par classes de 20. Mais ces classes sont éclatées en groupes plus ou moins petits en fonction des besoins de chacun : c’est l’enfant qui, par ses réussites, modifie la composition même des groupes.  Viviane Henry affirme que “Même si nous ne fonctionnons de cette façon que depuis peu, nous sommes profondément convaincus des bienfaits de ce changement, l’organisation du système éducatif actuel ayant ses limites”.

 

Les valeurs de l’établissement sont transmises par l’équipe pédagogique avec une façon de faire que nous explique V. Henry “Les enseignants qui composent l’équipe du collège recherchent trois choses : du travail, du sérieux et du respect. Et, pour y arriver, ils demandent à leurs élèves de faire preuve de ténacité, d’adaptabilité et de responsabilité. Par ailleurs, c’est ainsi que nous nous organisons au sein de l’équipe, sans aucune verticalité. C’est la confiance présente entre nous qui permet de laisser de l’espace à chacun dans un cadre qui est « être au service du jeune »

 

protection-442907_640

 

Viviane Henry à rencontré Alexandre Gérard lors du colloque de l’APEL 44. Les membres de l’équipe pédagogique de Saint-Raphaël ont alors été invités à la visite “spéciale école” de décembre 2017.  Au cours d’une rencontre avec les équipiers inov-On et l’Entreprise libérée, la directrice de l’établissement, explique en quoi cette entrevue a été une bouffée d’air en même temps qu’une source de réflexion dans le parcours de cette école atypique.  Elle revient sur les similarités entre le projet de l’école Saint-Raphael et inov-On :

Cette nouvelle façon d’envisager l’enseignement est l’aboutissement d’un parcours d’équipe dans laquelle s’est exprimée une volonté de faire autrement, un besoin de rester en lien avec le monde qui se transforme autour de nous. C’est en cela que nous sommes très proches d’inov-On : dans cette recherche d’innovation, de replacer l’humain au centre des préoccupations, ce souci d’ouverture aux autres…

Par ailleurs, il nous semble fondamental de se remettre en question et la visite chez inov-On est tombée dans un moment particulièrement bien choisi, à la fin du premier trimestre qui nous avait laissés quelque peu essoufflés. Découvrir l’entreprise, son fonctionnement et ses locaux, nous a permis de nous donner un coup d’air en nous projetant dans l’innovation et la création. Nous en sommes partis regonflés : imaginer de nouveaux aménagements pour nos propres espaces, multiplier les temps de convivialité pour resserrer les liens de l’équipe… Chacun de nous y a trouvé des idées. Rencontrer les équipiers d’inov-On a aussi renforcé notre discours car nous sommes encore plus convaincus dans nos choix. Nous savons que nous sommes en cohérence avec le monde de l’entreprise pour lequel nous préparons nos élèves. »

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *